Page d'acceuilLa FondationLésion cérébraleAides diversesProjetsDonsPublicationsBoutique
Fondation suisse en faveur de l'enfant infirme moteur cérébral

Décharge

S’occuper d’un proche handicapé est éprouvant.

Tout être humain a besoin de temps en temps de faire une pause bien méritée afin de supporter sur la durée une telle contrainte et refaire le plein d’énergie.

La Fondation Cerebral subventionne ou crée des offres de décharge.

Cures et séjours de détente pour les parents

Avec le concours d’hôtels et de maisons de cure sélectionnés en Suisse, la Fondation Cerebral propose des séjours à des conditions particulièrement avantageuses.

Cette offre est conçue pour les parents, pour leur permettre d’oublier quelque temps la lourdeur des soins et de l’encadrement prodigués, et de reprendre des forces.

Embauche d’infirmières/infirmiers en formation

En collaboration avec des centres de formation professionnelle et de formation continue aux métiers de la santé, la Fondation Cerebral trouve aux infirmières et infirmiers en cours de formation des stages dans des familles comptant un enfant d’âge préscolaire. Les infirmières/infirmiers apprennent ce que signifie avoir un proche handicapé et sont préparés aux soins d’un enfant handicapé à l’hôpital.

Pendant l’intervention, les infirmières/infirmiers assurent les soins et l’encadrement de l’enfant - un grand soulagement pour les parents, qui peuvent alors s’occuper davantage de leurs enfants en bonne santé.

Placements destinés à soulager les familles

Pour soulager les familles, la Fondation Cerebral trouve et subventionne des places dans des structures dirigées de manière familiale. Elle apporte son aide pour l’extension et la transformation adaptées aux fauteuils roulants ainsi que pour des aménagements propices aux soins.

Un grand nombre de personnes handicapées peuvent ainsi passer des vacances dans un environnement familial et les personnes d’encadrement à la maison connaissent pendant ce temps un précieux soulagement.

La Fondation Cerebral participe au financement de tels séjours de décharge.